Les Archives...

Le père

Deux heures chaque midi

Fontaine-lès-Dijon – 16/17 ans Quand j’étais en seconde, mon père était au chômage. J’allais dans ce lycée qui était à quelques minutes à pied de

Une nuit

C’est la nuit. Nous habitons à Brazey-en-Plaine à cet époque. J’ai 11 ans. Ma mère est trop bourrée, trop shooté aux médocs dans son lit.