Silence, j'ai peur du noir

TW viols, violences, inceste, violences obstétricales, emprise et plus…trop…
Newsletter

Une Newsletter?

Je vous propose une newsletter. Les dimanches, je vais vous donner quelques nouvelles, un rappel des articles de la semaine. En fin de mois je ferais aussi un merci spécial au tiper. Peut-être qu’occasionnellement, je vous enverrai quelques infos en plus.  

Formulaire d'inscription

La peur du noir

L’obscurité m’a très tôt effrayé. Elle aurait pu être un refuge où me cacher, dans le quelque m’évader ; mais, elle était pour moi l’amie du croque-mitaine. J’ai à l’aurore de mon enfance fait de la lumière mon amie, mon refuge. Cette peur du noir a affecté tout mon rapport au sommeil au-delà du risque d’agression. Elle est toujours présente. Elle s’exprime sous différente forme. Quelques soit le lieu où je dors, j’ai besoin au minimum d’une veilleuse.

(suite…)

5 min de retard

La violence prend milles et un déclencheur chez mon père. Je ne sais pas ce qu’il a vécu ce jour-là, mais il était de toute évidence, il était sous tension. C’est en tout cas ce que me dit ma logique d’adulte regardant ce souvenir en face. Un refus d’emploi ? Un oubli dans son traitement pour le diabète ? Une hyperglycémie ? Une émission qui l’a fâché ? Je ne sais pas. Je me souviens que j’étais en 3ième, j’étais doublante. C’était la honte familiale. C’était le printemps. Je me souviens de la lumière de cette journée, elle était belle. Avec ce type de souvenirs, vous comprendrez pourquoi je ne suis jamais en retard… et que les rare fois où cela a pu m’arriver, j’en souffre énormément.

(suite…)