8
IronAnne
IronAnne

Annie aime les sucettes

Ce texte est écrit par une personne présentant entre autre une dyslexique et dysorthographiques. La forte charge émotionnelle de cette écriture aggrave l’expression des troubles dys* de ce fait orthographe, grammaire et syntaxe sont affectées par l’exercice testimonial ici partagé.

Mon père avait des attitudes très particulière. Il avait un petit plaisir dont je ne saisissais pas la portée.

Il m’offrait souvent des glaces de type Cornetto quand j’étais seule avec lui. Il me fallait la manger en la suçant. D’avant en arrière, goutant avec plaisir la glace, il y avait une bonne façon de faire : jamais ne la mordre. C’était surement pour lui un jeu érotique. Plus je la lécher, plus il était satisfait. Il était assez courant qu’il se branle en même temps. Le vrai problème était quand je la mangeais comme ça en public car je l’existais. Il me reprochait alors de l’allumer.

Il me taquiner souvent en me disant « Tes glaces, c’est tes sucettes à l’anis ».

Son rituel m’a posé de temps en temps problème. Plusieurs fois des mecs m’ont accusé de les allumer. Je ne voyer la porter érotique du geste. Mon père était lancé dans une mise au garde à vous sur tout, ça ou autre chose… franchement ça change quoi ?  

Le jour où ma mère m’a expliqué la chanson des sucettes à l’anis, j’ai compris deux ou trois choses. J’ai mangé ma glace comme il le faut et puis, le petit bout plein de chocolat je le dévorais avec violence. Et je me faisais engueuler.

Articles similaires

Partagez ce billet

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Share on tumblr
Share on whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *