IronAnne
IronAnne

Porte d’entré dans le récit.

Ce texte est écrit par une personne présentant entre autre une dyslexique et dysorthographiques. La forte charge émotionnelle de cette écriture aggrave l’expression des troubles dys* de ce fait orthographe, grammaire et syntaxe sont affectées par l’exercice testimonial ici partagé.

https://i.pinimg.com/564x/54/e2/ba/54e2ba96e5056994f1a222fdf85e3252.jpg
source: Pinterest

Petit à petit, pièce par pièce, je voyage dans l’histoire. Dans ces allers-retours, je ne pas me fixer sur des points de repères linéaire. Je ne peux pas. Je sais que ma tête fonctionne par des portes d’entrées multiples. C’est plus simple et surement plus protectif. Mon cerveau évite la surcharge. La surcharge engendrerait bien trop de réactions physiologique de stress.

Articles similaires

Partagez ce billet

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email
Share on tumblr
Share on whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *